Jeudi, je dis: Je galère!

L’expression, ou plutôt, le verbe de la semaine: galérer

Galérer est un verbe du premier groupe qui s’utilise souvent et qui signifie plusieurs choses. Son origine est très intéressante.

Galérer = Avoir du mal à faire quelque chose

« Je galère à terminer mon devoir de maths! » = J’ai du mal à finir mon devoir.

Galérer = Etre dans une situation pénible / Vivre au jour le jour, vivre de petits emplois mal payés

« Depuis qu’elle a perdu son boulot, elle galère » = Elle est dans une situation (financière) difficile

Quelle galère! « Galère » est aussi un nom. La « galère » est une situation difficile. Ce mot vient du navire du même nom: la galère, un bateau sur lequel on était condamné à ramer! Etre envoyé « aux galères », c’était être condamné à ces travaux forcés, à cette vie de souffrance.

« Que diable allait-il faire dans cette galère? » On doit cette réplique à un personnage d’une pièce de Molière qui se demande pourquoi son fils, prisonnier d’une galère turque, s’est embarqué sur ce navire et donc dans une si mauvaise affaire.

Voilà, j’espère que vous ne galérez pas trop en français! N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Jeudi, je dis: « ça fait un bail! »

« ça fait un bail! »

Utilisée à l’oral, dans le langage courant, cette expression signifie « ça fait longtemps ».

Hier, j’ai revu une amie; ça faisait un bail qu’on ne s’était pas parlées!

Quand elle m’a raconté notre première rencontre, j’ai dit: « ça fait un bail qu’on se connait toutes les deux. »

Puis, elle m’a demandé des nouvelles de notre ancien colocataire; j’ai répondu « ça fait un bail que je ne l’ai pas vu. »

Ici, le mot bail fait référence à une longue période, à « un bail », c’est-à-dire un contrat de location. Si vous êtes locataire de votre logement, vous avez certainement signé un bail avec le propriétaire.

Une expression similaire existe en français, bien que moins fréquemment employée: « ça fait des lustres! ». Rien à voir avec les luminaires! Ici, « lustre » désigne une période de temps (5 ans) et signifie « Il y a longtemps. »

Y’a-t-il une expression équivalent dans votre langue?

Jeudi, je dis: « Je file! »

L’expression idiomatique de la semaine: Je file!

Le verbe filer est fréquemment utilisé en français, au sens propre comme au sens figuré; dans le registre courant mais aussi dans le langage familier.

Dans son sens premier, le verbe filer signifie « transformer en fil ».

Exemples: Cette filature file la laine de façon artisanale. L’araignée file sa toile.

Le verbe filer à d’autres significations. Il peut signifier « dérouler », « développer » ou « avancer » comme dans les exemples suivants:

La voiture de course file à toute vitesse sur la piste.

Lucas et moi filons le parfait amour depuis 10 ans.

Dans le registre familier (informel), filer est synonyme de « donner », « transmettre ».

Exemples: Ma mère me file 20 balles (euros) d’argent de poche par semaine. Je suis malade, c’est certainement mes élèves qui m’ont filé leurs microbes.

Dans le vocabulaire de la police ou de l’espionnage, filer signifie « suivre ».

Exemple: L’inspecteur a décidé de filer le suspect pendant plusieurs jours.

Dans l’expression d’aujourd’hui: Je file; filer signifie « partir ».

Exemple: Désolée mais j’ai un rendez-vous et je dois filer!

Vous avez peut-être déjà aussi entendu le mot « file » sous la forme d’un nom: une file.

Exemple: En ce premier jour des soldes, il y a une file d’attente devant le magasin.

Voilà, j’espère vous avoir filé (donné) des explications claires. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. Sur ce, je file! A bientôt!

S’informer en français? Facile!

Image Gratisography via Pexels

Pour améliorer ses compétences en compréhension orale et enrichir son lexique, notamment dans le cadre de la préparation aux épreuves du DELF, rien de mieux que l’écoute de documents authentiques

Aussi, je recommande à mes étudiants d’écouter la radio (ou les infos à la télé). Cependant, les apprenants rencontrent souvent des difficultés pour comprendre les émissions de radio et les journaux télévisés. Le débit de parole est trop rapide et il y a beaucoup de vocabulaire inconnu. 

Alors, pour rendre les actualités accessibles au plus grand nombre, la radio francophone internationale RFI propose du lundi au vendredi, un journal d’information quotidien en français facile. 

Chaque matin à 8 heures, en direct sur les ondes, ou bien, à toute heure en rediffusion (contenu numérique écoutable ou téléchargeable gratuitement), ce sont 10 minutes pour s’informer en français et comprendre l’actualité mondiale.

En plus, retrouvez sur le site, la transcription intégrale de chaque émission. Le script vous permet de revenir sur certains termes ou certaines tournures de phrases et vous aide à apprendre de nouveaux mots. 

Et pour compléter l’écoute, le site RFI Savoirs propose des quiz et des exercices à partir d’un extrait du Journal en français facile, le « Fait du jour ». 

Suivez ce lien pour écouter le journal en français facile.

Groupetude Newsletter! week 18

Weekly English Fix

May

By Klaudyna Piatek May 3rd, 2021

I always love the month of May. Doesn’t everyone? It’s spring, flowers are in bloom everywhere, and the warm weather becomes a more regular visitor. 

So what’s on the menu this month? 

We are going to be organising a series of Facebook Lives for all of you lovely people. Yes, you read that right, we’re giving away lots of learning tips. However, we need your help! Join our group, Groupetude Community, where the Lives will be hosted, and post your questions! There will be two threads, one for English and one for French learners. We will use these to organise the Lives and do our best to answer as well as possible. 

So get ready, we’re starting the week of May 17th! 

THIS WEEK’S

TOP STORIES

French Réunion: the postmen of the peaks

https://www.theguardian.com/world/2021/may/03/french-reunion-the-postmen-of-the-peaks

This is an island I’ve wanted to visit for a long time. Interested in La Réunion? Read about the postal workers who scale peaks to collect and deliver the mail. 

EXPLAINED: Do you have to pay duty if you bring furniture from the UK to France?

https://www.thelocal.fr/20210416/explained-do-you-have-to-pay-duty-if-you-bring-furniture-from-the-uk-to-france/

I’ve read a lot of questions concerning this issue on various expat forums, so check it out. The article breaks down the most popular questions, hopefully it’ll help you or someone you know! 

THIS WEEK’S

TOP TIPS

Long Term Improvement

This one is going to seem so obvious, but, make a friend. It’s so much easier to learn when you’ve got someone to talk to. You get free practice and have a good time all the while. If it’s hard to figure out how to make a friend, join a club; anything you enjoy doing really, and you’ll meet people that way.

Vocabulary

Learning French: Here’s a site I found for French vocabulary. Let me know if you like it, it seems to be quite useful! https://www.transparent.com/word-of-the-day/today/french.html

Learning English: check out https://www.oxfordlearnersdictionaries.com/ it’s fantastic because it’s a dictionary for English learners and gives you a new word each day, along with the level and pronunciation. 

Grammar Spot

Learning French: When I was learning French I had trouble remembering when to use the verb être in the past. Here’s the House of être, useful as a memory tool and the website has some explanations on it too. https://www.cliffsnotes.com/study-guides/french/french-i/french-i-the-passe-compose/the-passe-compose-with-etre

Learning English: if you want to compare two things that are the same, you can use “as”. For example, Mary is as tall as John. The melon is as big as my head. You can also do this for the negative, when two things aren’t the same: my tea is not as hot as yours. 


Ok, do you have any questions? Drop me line, I’ll get back to you ASAP! 

Don’t want the newsletter anymore? Just reply with the word “unsubscribe”.

Groupetude SARL

21 AV Jean Giono

13090, Aix en Provence

Lecture du moment en français: Le Dieu du carnage

Vendredi lecture! Cette semaine, je vous recommande ce livre étudié récemment avec des élèves de lycée: Le Dieu du carnage, par Yasmina Reza.

Il s’agit d’une pièce de théâtre moderne et divertissante. C’est très facile et agréable à lire dès le niveau A2.2 / B1.

La situation de départ est simple: 2 couples de parents se réunissent suite à une bagarre entre leurs enfants afin de régler la situation à l’amiable. Mais au lieu de trouver une solution, l’atmosphère va petit à petit se dégrader; la situation va dégénérer et le vrai caractère de chacun va être révélé!

L’avantage d’un texte de théâtre contemporain: l’accès à un français oral! En effet, les paroles des personnages sont très authentiques et vous allez apprendre des nouveaux mots de français familier et des expressions idiomatiques. Sans oublier l’aspect culturel.

Autre avantage: quand les théâtres rouvriront, vous pourrez aller voir la pièce jouée sur scène! En attendant, vous trouverez sur internet une captation du spectacle.

Jeudi, je dis: « ça marche! »

La phrase « ça marche » est peut-être l’une des expressions idiomatiques les plus courantes en français familier. Elle peut signifier plusieurs choses et s’utiliser dans des situations diverses:

Pour demander une approbation/confirmation, pour accepter quelque chose:

« -Viens avec les enfants et apporte tes boules de pétanque, ça marche?

-ça marche! »

Ici, l’expression pourrait être remplacée par « c’est OK! », « d’accord ».

Pour demander comment se déroule quelque chose:

« Ton entreprise, ça marche? » = Ton activité fonctionne/ Comment ça se passe? / Est-ce que tout va bien?

Pour demander ou expliquer comment fonctionne un objet ou un service:

« Comment ça marche? » = Comment cela fonctionne?

« ça marche à l’énergie solaire » = Cela fonctionne grâce à l’énergie solaire.

« ça ne marche pas… » = Cela ne fonctionne pas

Laissez vos questions en commentaire, ça marche?

L’astuce de la semaine: Bien ou bon?

à retenir: BIEN est toujours invariable et ne change jamais. BON s’accorde en genre (féminin ou masculin) et en nombre (singulier ou pluriel).

« Bien » exprime un jugement de valeur, moral. Il est synonyme de « correct », « conforme », « juste ». Le contraire de « bien » est « mal ».

« Bon » exprime un jugement basé sur le goût. Il est synonyme de « agréable », « délicieux », « doué » ou même « gentil ». Le contraire de « bon » est « mauvais ».

Attention! Pour le superlatif, on ne dit pas « plus bon » mais « meilleur ». On ne dit pas « plus bien » mais « mieux ».

« Bon » et « bien » servent aussi à ponctuer votre discours à l’oral.

Pourquoi dit-on « LA France » mais « LE Canada »?

Image libre Pixabay

La Chine, le Venezuela, le Texas, la Sibérie… Et oui, les noms de pays ont un genre en français!

Le nom est soit masculin, soit féminin, et presque toujours singulier. Quelques noms de pays/régions/état sont au pluriel: les Emirats arabes unis, les Philippines, par exemple.

Il existe une règle facile pour mémoriser le genre du nom:

Si le nom termine par la lettre « e », il est féminin.

Exemples: la Pologne, la Californie.

Les noms de continent en français sont tous féminins. Ils commencent par une voyelle donc on fait l’élision du A devant la voyelle: l’Afrique, l’Asie, l’Europe

Cette règle est valable sauf pour 4 pays (le Cambodge, Mexique, le Mozambique et le Zimbabwe).

Pour comprendre pourquoi il en est ainsi, je vous invite à lire ce court article sur le sujet:

Attention, cette règle ne fonctionne que pour les noms de pays/régions. Si vous voyez un mot en français qui se termine par un « e », il n’est pas toujours féminin! Exemples: un arbre, un livre.

Lecture du moment en français: « Coquelicot »

Aujourd’hui c’est la journée internationale du livre et du droit d’auteur mais pour moi c’est la fête du livre tous les jours!

Je suis une grande lectrice depuis toujours. Je lis en français, en anglais, en espagnol, en bulgare… sur papier, sur liseuse électronique et j’écoute même des livres audios dans les transports. Mes longues études universitaires littéraires m’ont donné le goût des mots.

Le Goût des mots, c’est le nom d’une collection d’ouvrages que j’aime beaucoup, dirigé par l’écrivain Philippe Delerm. J’en possède plusieurs titres dont Coquelicot et autres mots que j’aime par la regrettée amoureuse et chanteuse des mots, Anne Sylvestre.

Dans ce livre que je suis en train de terminer, Anne Sylvestre dresse un inventaire de ses mots préférés et explique pourquoi elle les aime. Parfois, c’est pour leur sonorité, parfois c’est pour leur image mais souvent ces mots lui évoquent des souvenirs.

Si je devais choisir les mots que j’affectionne tout particulièrement, ce serait ceux-là:

papillon (en français) / spoon (en anglais) / maravilla (en espagnol) / катчамак (« katchamak » en bulgare)

Et vous, que lisez-vous actuellement? Quels sont vos mots préférés en français?