Photo de Elly Fairytale provenant de Pexels

Namasté. Le titre de ce billet peut vous surprendre mais laissez-moi vous expliquer comment il est possible selon moi de développer ses compétences en compréhension orale grâce au sport, notamment grâce au yoga.

Bien entendu, pour travailler la compréhension de l’oral, vous pouvez écouter des chansons, des podcasts ou encore visionner des films ou séries en langue française. Mais avez-vous pensé à tester les cours de sport en langue cible pour améliorer votre niveau à l’oral?

Pratique du français et pratique du yoga me semblent parfaitement compatibles, voire complémentaires, surtout si vous êtes déjà un yogi pratiquant et que vous manquez de temps pour apprendre le français.

Dans ce cas, il vous suffira de remplacer vos cours de yoga habituels par des tutoriels en langue française. Je vous suggérerais, en fin d’article, des chaînes de vidéo de yoga francophones, accessibles gratuitement en ligne et abordables pour tous les niveaux… de français et de souplesse!

Personnellement, afin de maintenir et de développer mes compétences en langues étrangères, ayant moins de contacts avec des locuteurs natifs qu’auparavant, j’ai fini par remplacer mes instructeurs préférés par des professeurs anglophones ou hispanophones.

Selon moi, les avantages sont multiples. En plus du gain de temps (car vous pratiquez deux activités en simultané), le cours de sport en ligne peut s’avérer être un bon support en complément d’un cours de langue. La clé pour progresser dans une langue, c’est d’y consacrer du temps et des efforts régulièrement. Le succès repose essentiellement dans la régularité de la pratique (comme pour toute discipline sportive!) et dans la qualité et la fréquence du bain linguistique. Il faut aussi prendre plaisir à étudier la langue. Ainsi, en réalisant vos tâches habituelles en langue cible et non dans votre langue première ou dans une autre langue, vous ne modifiez ni votre emploi du temps ni vos habitudes. La pratique du français vient s’intégrer naturellement dans votre quotidien. Ce conseil est donc valable pour tout un tas d’activités: la cuisine, le bricolage, le maquillage, etc.

J’ai aussi constaté qu’une session de yoga, mais aussi de Pilates, de fitness ou de n’importe quelle autre activité physique ou manuelle, vous permet d’acquérir du vocabulaire et de le mettre en pratique immédiatement. Par exemple: on vous demande de « pivoter » (ou de « remuer », « visser », « appliquer »… ) et vous voyez l’animateur le faire avant de le faire à votre tour. Au cours de votre progression dans la discipline, vous constaterez, entre autres, que d’une leçon à l’autre, les formes verbales ou le lexique utilisés sont répétés. Les formateurs de yoga et autres coachs sportifs utilisent le plus souvent le mode impératif et font des phrases courtes pour donner des instructions. Les postures à adopter et mouvements à effectuer sollicitent l’ensemble des parties du corps et vous permettront notamment de vous familiariser avec ces mots et leur prononciation.

Autre bon point: il s’agit d’un français authentique et en contexte. Souvent, le débit de parole est plus lent que dans d’autres situations ou documents sonores. Vous avez aussi la possibilité de sous-titrer la plupart des vidéos explicatives.

Enfin, s’il peut être difficile de comprendre un cours de yoga (et de se détendre!) avec un niveau débutant en français, il est très intéressant de tester le cours en langue originale (sous-titrée ou non) dès le niveau intermédiaire. Vous ferez par la même occasion l’expérience de beaucoup de personnes qui, s’installant en France, n’ont d’autre choix que de suivre leur cours de sport préféré en français!

Voici quelques chaînes de yoga francophones auxquelles vous pouvez vous abonnez: cliquez ici!

Bonne pratique!

L’usage du masculin dans ce document a pour unique but d’alléger le texte.

Laisser un commentaire