Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Présentes dans toutes les langues, les onomatopées servent à traduire un sentiment ou à exprimer une idée. Ces petits mots, absents à l’écrit, viennent très souvent ponctuer le discours des Français à l’oral.

Une collègue enseignante bulgare me faisait remarquer qu’elle avait beau maîtriser la langue française à la perfection, il lui manquait ce je-ne-sais-quoi quand elle parlait français. En effet, si vous voulez comprendre votre interlocuteur français ou passer pour un natif, vous ne pouvez pas vous passer de quelques interjections. Ces mots courts, souvent accompagnés de l’intonation et de la gestuelle adaptées, viendront apporter davantage d’authenticité à votre message.

Coucou! Voilà une manière très familière et très française de se saluer. Très pratique en ces temps de pandémie, on évitera de se faire la bise et on se contentera d’un simple geste de la main.

Tchin-Tchin! Cette formule étrange sont les mots que l’on prononce lorsque que l’on trinque.

Zut! C’est le mot qui vous échappe quand vous voulez exprimer votre dépit (tout en restant poli!).

Aïe! Vous poussez ce cri de douleur quand vous vous blessez mais aussi pour exprimer votre compassion face à une situation. « -Ma voiture est en panne. / -Aïe! » Répété plusieurs fois, il souligne que la situation est vraiment fâcheuse, désagréable. Les Français l’utilisent même parfois pour mettre en garde, prévenir d’un accident. « Aïe, aïe, aïe; tu vas tomber! »

Chut! Posez votre index sur vos lèvres en murmurant ce mot magique qui sert à demander le silence.

Ouf! Exprime le soulagement. Vous pouvez aussi vous essuyer le front du revers de la main pour accompagner cette onomatopée

Pensez à dire Atchoum! quand vous éternuez! On vous répondra : « à tes/vos souhaits! »

Bof… Ce mot montre votre indifférence, votre lassitude voire votre mépris. On l’accompagne parfois de Mouais

Voilà, il ne s’agit là que d’exemples d’interjections parmi celles les plus utilisées. Je ne crois pas que les Français disent très souvent Oh là là . En revanche, il y a un truc très français que je fais vraiment souvent et qui intrigue toujours autant mes amis étrangers: un bruit de bouche, un bruit d’explosion avec les lèvres (difficile à orthographier) qui sert à dire que l’on ne sait pas. Quand on me demande quelque chose et que je n’ai pas la réponse, je fais ce bruit de trompette pour signifier que je n’en ai aucune idée!

Y’a-t-il des onomatopées très idiomatiques ou drôles dans votre langue? N’hésitez pas à les partager en commentaire!

L’usage du masculin dans ce document a pour unique but d’alléger le texte.

Laisser un commentaire